S'identifier

RECHERCHE


L’École Nationale Vétérinaire de Toulouse et ses partenaires participent aux actions de recherche menées dans le cadre du Covid-19.
C’est dans ce cadre qu’IntheRes (UMR ENVT/INRAE) mène des travaux en collaboration avec les CHU de Toulouse, Grenoble, Lille, Reims et Bordeaux.

L’objectif de ces travaux consiste à évaluer l'exposition des patients aux différents traitements utilisés et quand nécessaire, à proposer des changements individualisés de posologie.

Les schémas posologiques utilisés pour l'hydroxychloroquine chez les patients covid-19 ont été déduits à partir des informations disponibles chez des patients atteints de lupus.
Ces schémas posologiques semblent inadaptés car ils conduisent chez les patients COVID à des concentrations sanguines inférieures aux concentrations attendues (cf l'article sur ce sujet).
L'association Lopinavir/Ritonavir (médicaments antiviraux) est habituellement utilisée comme traitement du HIV. 
 
A dose identique, les concentrations en Lopinavir/ritonavir (médicaments antiviraux) observées chez les patients COVID sont deux à trois fois supérieures à celles qui auraient chez des patients HIV suggérant ainsi que les patients COVID ont été sur-exposés au traitement et que les doses doivent être diminuées. 
Pour autant, l'analyse détaillée des expositions effectives (concentrations libres) permet de conclure qu'il faudrait multiplier par 50 les doses actuellement utilisées pour obtenir une efficacité sur le virus.
 
Ces traitements (hydroxychloroquine et antiviraux Lopinavir/ritonavir) sont actuellement testées dans l'essai clinique européen Discovery.
 
Retrouvez l'article complet ici https://academic.oup.com/cid/advance-article/
 

 

Date de publication: 
Lundi, 18 Mai, 2020