S'identifier

GenPhySE

 

L’UMR GenPhySE est rattachée aux départements « Génétique Animale » et « Physiologie Animale et Systèmes d’Élevage » de l’INRA. . Les recherches de GenPhySE vont du gène au phénotype et au système d’élevage, et s'organisent autour de 6 axes scientifiques :

  • Approfondir les connaissances sur la structure et l’organisation fonctionnelle des génomes
  • Explorer la variabilité génétique des caractères d’intérêt
  • Comprendre les mécanismes d’élaboration des caractères (adaptation, robustesse, résistance aux maladies, …)
  • Améliorer les populations animales en intégrant les données génomiques
  • Mieux comprendre et modéliser les interactions
  • Concevoir et évaluer des systèmes d’élevage plus durables

Trois fronts de science constituent des éléments de priorité dans la stratégie scientifique de GenPhySE :

  • les interactions génome de l’hôte x métagénome du microbiote digestif
  • l’épigénétique
  • l’agroécologie et les systèmes d’élevage

Les équipes de GenPhySE dont une partie des activités se déroule sur le site de l’ENVT, s’inscrivent dans les axes 1 et 3.

Au sein du premier axe, les travaux portent sur le fonctionnement du génome et en particulier sur les remaniements chromosomiques et leurs impacts sur le déroulement de la méiose.

Au sein du troisième axe, les travaux portent sur le pilotage de l’écosystème digestif, en particulier ruminal, dans le but d’améliorer l’efficacité digestive et la qualité des produits animaux. Les leviers d’action sont principalement d’ordre alimentaire.

 

 

Génome, chromosomes, microbiote, efficacité alimentaire, systèmes d’élevage

 

GenPhySE est structurée en 10 équipes dont deux sont en partie sur le site ENVT :

 

  • Scientifiques (chercheurs + EC) : total unité = 47, dont 3 sur le site l’ENVT
  • Ingénieurs, techniciens administratifs : total unité = 92, dont 3 ingénieurs et 7 autres ITA sur le site ENVT
  • Doctorants et PostDoc : 23 doctorants ; 4 post-docs