S'identifier

InTheRes

 

L’émergence de résistances aux anti-infectieux constitue un problème écologique et sanitaire global dont l’une des causes est l’usage de ces médicaments en élevage. Au cœur de cette question, l’unité InTheRes est dédiée à la recherche sur les innovations thérapeutiques pour la réduction et l’optimisation des usages des antibiotiques et antiparasitaires.

Les travaux menés au sein de l’unité visent à proposer des stratégies de contrôle des infections économes en antibiotiques en développant :

  • des combinaisons thérapeutiques innovantes, à la fois efficaces et préservant les écosystèmes bactériens non cibles,
  • de nouvelles modalités d’interventions en élevage construites à partir des outils de détection et de "monitoring" issus de l'agriculture de précision.

L’unité mobilise connaissances et outils de plusieurs disciplines : biologie, pharmacologie et mathématiques. Soucieuse de s’ouvrir à la médecine humaine, InTheRes travaille également de concert avec des équipes médicales des centres hospitalo-universitaires partenaires, dont le CHU de Toulouse, dans le domaine de l’optimisation des posologies, par des approches de modélisation pharmacologique et de médecine personnalisée.

 

Résistances – antibiotiques – antiparasitaires – thérapeutique - innovation

 

  • Interactions antibiotiques / bactéries pathogènes
  • Impacts microbiote et environnement
  • Résistances aux antiparasitaires
  • Thérapeutiques individualisées

 

31 personnes

Scientifiques (chercheurs + EC) : 12

Ingénieurs, techniciens administratifs : 16 dont 4 contractuels

Doc et PostDoc : 4

 

 

A. Bousquet-Melou – Directeur d’Unité- alain.bousquet-melou@envt.f

A. Lespine – Directrice adjointe – anne.lespine@inrae.fr

L. Gutierrez – Secrétaire d’unité - lis-maylin.gutierrez-ortiz@envt.fr 

K. Thioulouse – Gestionnaire d’unité – katia.thioulouse@inrae.fr